Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2009

Des stages de pilotage sur le circuit de l'anneau du Rhin

Pour les fêtes de fin d'année, les enfants ne sont pas les seuls à attendre leur cadeau. Pour les adultes, l'anneau du Rhin (en Alsace entre Colmar et Mulhouse) vous propose une idée originale : offrir un stage de pilotage à un proche (mari, femme,  copain... ou copine !).

Cette opportunité unique de conduire des voitures d'exception peut permettre à celui qui reçoit ce cadeau de  vivre une expérience inoubliable.  L'Anneau du Rhin est le plus grand circuit de vitesse du Nord Est de la France. Ancienne concession Ferrari, ce circuit automobile de plus de 3 km est construit sur un ancien domaine de chasse, au cœur de la forêt.
Ce cadre exceptionnel permet de suivre un stage de conduite ou des cours de pilotage, sans crainte de déranger les voisins par le bruit ! . Sur le site de l'Anneau du Rhin  les différentes prestations de pilotage sur circuit pour les particuliers sont présentées : stages de pilotage et baptêmes de circuit à bord de supercars (Ferrari, Lamborghin…

Copenhague : pour JJ Queyranne, Rhône-Alpes doit s'engager sans attendre

Jean Jack Queyranne est revenu le 20 décembre sur l'échec des négociations entre chefs d'Etats lors du sommet de Copenhague sur le climat. Pour le président socialiste de la Région Rhône-Alpes (et candidat à sa propre succession en mars 2010), "les régions doivent aujourd'hui prendre le relais d'un Copenhague décevant". Pour Jean Jack Queyranne, qui s'est rendu à Copenhague à l'invitation du Premier Ministre de Québec Jean Charest (voir article de LYon-Actualités), les résultats de ce sommet sont particulièrement décevants. "J'attendais beaucoup mieux des chefs d'Etats compte tenu de la mobilisation pressante de l'opinion mondiale" indique-t-il. C'est parce que selon lui ce manque de solidarité et d'anticipation révèle qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour répondre à l'évolution de la conscience universelle, qu'il ne faut pas baisser les bras "et plus que jamais agir chacun selon ses responsabili…

Régionales Rhône-Alpes, les têtes de liste d'Europe Ecologie

Le rassemblement des écologistes s'est réuni le week-end des 12 et 13 décembre 2009 dans le neuvième arrondissement de Lyon.

Au terme du deuxième acte des Assises de l’Ecologie en Rhône Alpes, marquées par un "slam pour le climat", les Verts et leurs alliés ont donné la liste des personnes qui conduiront le projet d’Europe Ecologie autour de Philippe Meirieu dans les huit départements de RHONE ALPES .

La diversité des parcours de chacune et chacun des têtes de liste illustre selon eux "la dynamique et la logique du rassemblement de l’ensemble des forces vives du tissu associatif et syndical ainsi que de l’écologie politique de Rhône Alpes".

Il s'agit de : Alain Chabrolle, porte parole de la FNE et Vice Président de la FRAPNA, Ingénieur Consultant, qui conduira la liste de l’Ain ;
Olivier Keller, ancien porte parole national de la Confédération Paysanne, Producteur de fruits qui conduira la liste de l’Ardèche ; Jean Marc Chausson, Instituteur, Adjoint au mai…

Françoise Grossetête et Jean-Jack Queyranne à Copenhague

Le président socialiste de la Région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne et la candidate UMP Françoise Grossetête (sa principale concurrente pour les prochaines élections de mars 2010) se rendront à la Conférence de Copenhague sur le climat. Le premier à l'invitation du Premier ministre du Québec Jean Charest participera à une conférence des régions engagées dans la lutte contre le réchauffement (voir LYon-Economie.fr); la seconde, député européenne, accompagnera la délégation du Parlement européen du 15 au 18 décembre.


Très impliquée sur les questions de développement durable et de santé au Parlement européen, Françoise Grossetête déclare que "A Copenhague, l'Union européenne devra trouver un accord contraignant avec ses partenaires internationaux un équilibre entre quatre objectifs importants, le premier étant, bien sûr, celui de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter l’augmentation de la température mondiale annuelle moyenne en surface à 2°C au-dessus des…

La production de Gaz à Effets de Serre traquée en Rhône-Alpes

A une semaine du Sommet de Copenhague sur les changements climatiques, le Préfet et le Président de l'Assemblée régionale, Jacques Gérault et Jean-Jack Queyranne, ont présenté ensemble le 1er décembre 2009, le nouveau site internet aux données "scientifiquement vérifiées" de l'Observatoire Régional de l'Energie et des Gaz à Effets de Serre (OREGES).
Ce site Web, dont l'adresse est oreges.rhonealpes.fr, constituera la première base de données fiable sur les émissions de gaz à effet de serre dans la région. Une source d'information importante, y compris pour le grand public qui doit de plus en plus faire face à certains "charlatans du développement durable" selon les mots du Préfet Gérault.
"Quand on parle des objectifs de l'Europe, on annonce souvent l'engagement de réduire de 20% les émissions de CO2, mais si on n'a pas de base de départ pour ce calcul, comment évaluer ces 20% ?" explique Jean Jack Queyranne ; c'est un …

Photos : fin du gros oeuvre pour le siège de la Région à la Confluence

Le projet du futur siège du Conseil Régional, c'est finalement l'architecte qui en parle le mieux : Pour Christian de Portzamparc, qui a réalisé des dizaines de bâtiments emblématiques dans le monde entier - le musée Hergé / Tintin en Belgique est le dernier-, il a été difficile de s'enthousiasmer pour un ensemble de bureaux. "Ce sont les rencontres et les discussions avec les acteurs de la Région qui nous ont fait réaliser ce projet", précise-t-il. Plus qu'un ensemble administratif, la région a envie de se projeter comme un "agora", un lieu de rencontres, de débats, d'échanges, ouvert au public. Ce lieu de travail ne peut pas être considéré comme un "bunker" mais au contraire un endroit où les "citoyens" sont les bienvenus. "L'évolution du mode de travail des fonctionnaires (l'utilisation du WiFi, le nomadisme etc...) nous a fait imaginer un bâtiment spacieux, avec des bureaux pour 1 à 3 personnes, et un grand …

Jeu : Butagaz offre un an d'énergie à un foyer moyen

Article sponsorisé


La société Butagaz vous propose jusqu'au 20 décembre 2009 de jouer avec sa mascotte Bob?  L’Ours Bleu, que tous les français ont croisé au moins une fois dans leur vie, est l' icône de l'entreprise. Il a beaucoup changé et s'est modernisé au fil du temps. Il fête cette année ses 40ans. Cet anniversaire, la société a décidé de le partager avec les internautes en proposant depuis le 20 novembre un jeu dont le premier prix est la prise en charge des factures dénergie d'un foyer moyen durant  un an :  le gaz, mais aussi l'essence, l'électricité,  ou encore le fioul...  tout celà à hauteur de 4000€. !
Du 19 novembre au 20 décembre 2009 donc, Butagaz vous propose de vous inscrire sur son site et de participer au jeu tout simplement, par internet  (www.butagaz.fr). L’heureux gagnant se verra offrir le paiement de ses factures d’énergie pendant un an (à concurrence de 4000 euros) ;  toutes les dépenses énergétiques de son foyer seront couvertes. Le…

Une "affiche noire" pour les élections régionales ?

José Pentoscrope, Président de l'Association Cifordom, une organisation de jeunesse et d’éducation populaire dédiée aux originaires d'outre-mer, lance un "appel à la discrimination" pour les élections régionales des 14 et 21 mars 2010.

Dans un courrier adressé à l'Agence France Presse, cet ancien délégué national du Parti Socialiste à l'Outre mer observe qu' au moment où on nous invite à réfléchir sur l’identité nationale, "ne suffit pas d’être titulaire d’une carte d’identité nationale pour être considéré comme un citoyen à part entière et dignement représenté dans les instances publiques". Les partis de gauche aussi bien que les partis de droite ne réservent pratiquement aucune place aux "noirs" dans la constitution de leur liste électorale. Certes, ça et là, on met selon lui "une légère touche de couleur pour donner le change, comme l’a tenté le pouvoir actuel avec des nominations, à pur effet de manche, comme celles de Mesdames…

Pour JJ Queyranne, N. Sarkozy est "l'agent électoral" de l'UMP

En recevant le 20 novembre les élus locaux qui ont bien voulu le rencontrer, Nicolas Sarkozy a présenté ses excuses pour ne pas avoir assisté au Congrès des Maires de France auquel il était convié. Un voyage "semi-privé" en Arabie Saoudite l'en avait officiellement empêché.
Mais dans sa déclaration, le Président de la République a critiqué les élus locaux qui augmenteraient leurs dépenses de fonctionnement alors que lui-même cherche à les diminuer. "Au final ce sont les mêmes contribuables", a indiqué le Président qui a rappelé son engagement de ne pas remplacer la moitié des fonctionnaires d'Etat partant en retraite. Selon lui, les présidents de Région ne jouent pas le jeu en augmentant de leur côté le nombre de leurs fonctionnaires. Le livre noir des régions socialistes Une déclaration qui sonne comme une "ouverture de campagne" pour les élections régionales, au moment même où l'UMP publie la quatrième édition de son "livre noir des régi…

Royal vs Peillon, Najat veut remettre le courant !

Dans un communiqué, l'adjointe au Maire de Lyon, conseillère générale du Rhône et Porte parole de Ségolène Royal Najat Vallaud Belkacem en appelle à "rendre le courant aux militants, tout simplement. "
Suite au conflit apparu entre le député européen Vincent Peillon et Ségolène Royal,Najat Vallaud Belkacem a été intronisée porte parole personnelle par l'ex-candidate à la présidentielle. "L’Espoir à Gauche n’appartient à personne, indique-t-elle dans son communiqué. rappelant qu' un courant n’est rien d’autre que des militants et responsables socialistes qui se regroupent à un moment donné pour faire valoir leurs idées au sein du parti.

Selon l'élue lyonnaise, "Ségolène Royal a toujours mis un point d’honneur à respecter scrupuleusement ces règles du jeu en n’ayant jamais eu le moindre le mot ni fait le moindre geste visant à détourner l’Espoir à Gauche de ses objectifs initiaux.

On peut l’accuser de tout ce qu’on veut, mais certainement pas d’avoir sou…

Science Po : un concours d'entrée commun pour six I.E.P

Le 2 juillet 2010, les candidats à l'entrée dans six Instituts d'Etudes Politiques de France pourront se présenter à un seul et même concours.

Pour la troisième fois, Sciences Po Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse organisent ensemble un concours commun d’entrée en 1ère année le vendredi 2 juillet 2010.
Organisé en même temps dans ces 6 villes, le concours offrira à chaque candidat, bachelier 2010 ou 2009, six chances d’intégrer un IEP en préparant et passant un seul concours.
Plus de 10000 candidats
"Unis par une tradition commune de pluridisciplinarité, d’ouverture et d’internationalisation et soucieux de renforcer leur coopération, les six IEP partenaires entendent, avec le Concours commun, faciliter les démarches des candidats, accroître leurs chances de réussite et œuvrer à la démocratisation du recrutement dans les filières sélectives de l’enseignement supérieur".
C’est forts de l’inscription de plus de 10.000 candidats en 2008 et en 2009 q…

Philippe Meirieu, un candidat politique pour les écologistes

Philippe Meirieu sera donc la tête de liste des Verts pour les élections régionales. Au terme d'une réunion somme toute consensuelle, les écologistes ont décidé de se ranger derrière cette "personnalité de la société civile".
Agé tout juste de soixante ans, (il est né en novembre 1949) Philippe Meirieu est particulièrement connu dans la communauté éducative de Lyon où il enseigne à l'Université Lyon 2. Spécialiste des sciences de l’éducation, il a été un conseiller très écouté de Michel Rocard puis de Lionel Jospin lorsque ceux-ci étaient Premiers ministres. Inspirateur de réformes, comme l’instauration des modules au lycée ou la création des IUFM (Instituts Universitaires de Formation des Maîtres), Philippe Meirieu est une sorte de "gourou" de la pédagogie avec des disciples et des détracteurs aussi virulents les uns que les autres ! Très actif à Lyon, il anime l'équipe de Cap Canal, la télévision éducative de la ville.
Sa candidature avait été annoncé…

Eric Woerth précise la réforme de la fonction publique

Le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat Eric Woerth s’est déplacé le 5 novembre 2009 à Lyon sur le thème de la réforme de l’Etat et de la politique immobilière.
La réforme consiste, comme nous l'avait indiqué le Préfet Daniel Canepa l'an passé (lire ici) -à "rendre l'Etat plus efficace par le regroupement des services actuellement dispersés en communautés de travail".
Finies donc les agences et place à un nombre limité de "directions" dont les compétences correspondent globalement aux grandes missions des ministères : Direction régionale de l’écologie, de l’aménagement et du logement (DREAL), Direction régionale de l’entreprise, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) ; Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (DRAAF); Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), Agence régionale de santé (ARS), Sec…

Des Assises Rhône-Alpes de l'Ecologie politique

Les assises régionales de l'écologie se déroulent le samedi 7 novembre 2009 dans les locaux de l'université Claude Bernard (Lyon 2).
La secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, tête de liste du rassemblement des écologistes en Ile-de-France, devrait accueillir les congressistes qui s'intéresseront à la préparation des élections régionales de 2010.
Trois tables rondes thématiques sont prévues durant l'après-midi :
" Faire face au dérèglement climatique" , animée par Maguitte Chichereau, conseillère régionale verte et avec Sylvain Godinot, expert des questions climatiques.
Face à l’ultimatum que nous pose le climat, il est indispensable de changer nos comportements. Pour les écologistes, il s'agit d'engager une réorientation réelle des politiques, en développant massivement les transports collectifs et en réduisant les transports individuels motorisés, en favorisant la mixité dans les territoires et en luttant contre l’étalement urbain, en améliorant …

Hôtel Dieu, vers une cohabitation entre charité et business ?

Il est loin le temps de la campagne électorale, quand le maire sortant Gérard Collomb et le prétendant Dominique Perben s'étrillaient sur le devenir de l'hôtel Dieu ! Bâtiment central au coeur de la presqu'île, l'Hôtel-Dieu est l'un des plus grands (35000m2 !) et des plus anciens bâtiments de Lyon. Construit à partir de 1184 en bordure ouest du Rhône, c'est le premier hôpital lyonnais . Une "inviolable stabilité" de sa vocation de santé Dans "l'Histoire du grand Hôtel-Dieu de Lyon des origines à l'année 1900", l'un des rares livres consacrés à cet édifice, on peut lire cet extrait du canon du Concile d'Orléans, concernant sa création : "Que, selon le but de la fondation, le soin et le nombre de malades, ainsi que la réception des pèlerins, soient toujours maintenus avec une inviolable stabilité. Que, si jamais quelqu’un, quelle que soit son autorité ou quel que soit son rang, tentait de contrevenir à notre présente const…

Musée des Confluences : le conseil général décidera en octobre

Le Conseil général, réuni le vendredi 4 septembre, a examiné de nouveau le projet très attendu du Musée des Confluences.
Le Président du Conseil, Michel Mercier, a rappelé l'objectif de "créer à Lyon un équipement novateur et unique, avec une approche pluridisciplinaire intégrant sciences et sciences humaines et présentant au public la science dans le rapport qu’elle entretient avec la société et les questions qu’elle pose au citoyen d’aujourd’hui". L'objectif du Musée des Confluences reste "plein et entier"
Si pour lui, l' objectif reste à ce jour "plein et entier", il n'a pas nié les difficultés auxquelles le projet a été confronté pour la construction du bâtiment : des difficultés d’ordre technique et juridique liées en particulier à la procédure de dialogue compétitif, et des difficultés liées aux exigences des assureurs pour mettre en place la garantie décennale, à la suite du sinistre du terminal de l’aéroport de Roissy. L'arrêt de…

LeProgres.fr : J.J.Queyranne candidat pour les régionales

Selon le site internet du quotidien Le Progrès à Lyon, le président sortant de la région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne a décidé de se porter candidat pour les élections régionales qui se dérouleront en mars 2010.Le nouveau siège du Conseil Régional en construction dans le quartier de la Confluence à Lyon

Cette candidature à un second mandat n'est évidemment pas une surprise, mais elle a le mérite de clarifier les intentions du président sortant qui n'entend pas laisser à quiconque"la direction des opérations".
Une coalition arc en ciel, du Modem au Parti Communiste
D'après LeProgres.fr, Jean Jack Queyranne a assuré à ses journalistes : "Je suis candidat pour un second mandat à la tête de la région Rhône Alpes. Je dépose ce mardi matin ma candidature au secrétaire régional du parti", avant d'insister : "Je souhaite que nous parvenions à bâtir une coalition arc-en-ciel du Modem au parti communiste qui serait dans la logique rhonalpine".
Une

Régionales : Sarkozy aurait un leader pour la droite

En Rhône-Alpes, alors que la gauche plurielle paraît aujourd'hui "sonnée" après l'échec des socialistes aux européennes, rien ne permet pour l'instant d'imaginer que le Président sortant de l'institution régionale ne se représentera pas comme tête de liste en 2010.
Mais de "candidat naturel"Jean Jack Queyranne est redevenu un "candidat potentiel" après le cuisant échec de son parti, dépassé par les listes d'Europe Ecologie lors des élections européennes de juin 2009 dans pratiquement l'ensemble des grandes villes de la Région !
Si les négociations entre la gauche et les écologistes s'annoncent donc difficiles (ces derniers ont désormais plusieurs leaders, comme Michèle Rivasi, Etienne Tête, Gérard Leras ou encore Bruno Rebelle, bien implantés dans la région et qui peuvent assurer une tête de liste), c'est paradoxalement du côté des anciens frères ennemis de la droite que les choses semblent se décanter beaucoup plus rapid…

Numérique : l'Ardèche passe des inforoutes à l'ADN

La région Rhône-Alpes et les départements de l'Ardèche et de la Drôme espèrent un engagement financier de l’Etat pour leur projet ADN (Ardèche Drôme Numérique). Suite à la sollicitation conjointe de Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, Pascal TERRASSE, Président du Conseil général de l’Ardèche et Didier GUILLAUME, Président du Conseil général de la Drôme, pour que l’Etat soutienne financièrement le projet Ardèche Drôme Numérique, "plus grand projet d’aménagement numérique du territoire français", le Ministre en charge de la mise en oeuvre du plan de relance, Patrick DEVEDJIAN, a noté la « motivation » des acteurs du territoire et a souligné « la qualité du projet » .
Cette réponse du Ministre laisse d'après les services de la région un "bon espoir pour que le projet ADN -qui permettra à 100% des Ardéchois et des Drômois d’avoir accès au haut débit-, soit retenu dans le cadre du plan gouvernemental de 250 millions d’euros en faveur de l’économi…

Le découpage électoral passe par le Grand Lyon

Le nouveau découpage des circonscriptions pour les futures élections législatives aura des incidences dans le Rhône. Présenté au conseil des ministres fin juillet avant examen au Parlement à la rentrée, ce nouveau découpage annonce déjà des débats passionnés. Il faut pourtant rappeler que le gouvernement répond ainsi à une demande répétée du conseil constitutionnel de "mettre à jour" la carte électorale afin de rétablir l'équité démographique entre les circonscriptions. L'objectif de la commissionMarleix devait donc être de rétablir l'équilibre entre zones rurales et urbaines tout en conservant le nombre dedéputés (577) mais en créant 12 nouveaux sièges pour les Français de l'étranger .
Un blog politique, celui du Villepiniste "Griffon lyonnais", s'attache dans un récent billet, à "décrypter" ce nouveau découpage dans le Grand Lyon et le département du Rhône ; Nous lui laissons la parole :
"Le gouvernement aurait choisi d'étal…

Le Conseil général du Rhône en session d'été

Le Conseil général s’est réuni pour la dernière fois avant les vacances lors d'une séance publique ce vendredi 24 juillet 2009. Sous la présidence de Michel Mercier, les nombreux dossiers de l'ordre du jour ont été votés :

Logement et développement du "logement adapté" Aujourd’hui, dans le Rhône, 23 360 personnes bénéficient de l’Allocation départementale personnalisée d’autonomie (ADPA) et leur nombre progresse d’environ 10 % par an ; 2 500 personnes bénéficient de la Prestation de compensation du handicap (PCH). Ces aides indiscutables ont cependant un coût pour le Département : de 300 à 1 000 € avec une moyenne de 470 € mensuels par bénéficiaire pour l’ADPA, et jusqu’à 7 000 € par mois par bénéficiaire nécessitant un suivi 24H/24, la moyenne étant de 1 100 € par mois et par bénéficiaire.
Compte tenu des projections démographiques pour les années à venir – les 64/74 ans devraient augmenter de 30% et les + de 75 ans de près de 40% à l’horizon 2020- le Département doi…

Actuellement sur LYFtvNews :