Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Photos : fin du gros oeuvre pour le siège de la Région à la Confluence

Le projet du futur siège du Conseil Régional, c'est finalement l'architecte qui en parle le mieux : Pour Christian de Portzamparc, qui a réalisé des dizaines de bâtiments emblématiques dans le monde entier - le musée Hergé / Tintin en Belgique est le dernier-, il a été difficile de s'enthousiasmer pour un ensemble de bureaux.
"Ce sont les rencontres et les discussions avec les acteurs de la Région qui nous ont fait réaliser ce projet", précise-t-il. Plus qu'un ensemble administratif, la région a envie de se projeter comme un "agora", un lieu de rencontres, de débats, d'échanges, ouvert au public. Ce lieu de travail ne peut pas être considéré comme un "bunker" mais au contraire un endroit où les "citoyens" sont les bienvenus.
"L'évolution du mode de travail des fonctionnaires (l'utilisation du WiFi, le nomadisme etc...) nous a fait imaginer un bâtiment spacieux, avec des bureaux pour 1 à 3 personnes, et un grand nombre de points de rencontres" ajoute l'architecte, qui concrètement a suscité bien des sueurs froides aux constructeurs du bâtiment.
Des bureaux modèles ont déjà été installés
Car du projet à la réalité, il y a eu un certain nombre de contraintes : respecter les nouvelles normes environnementales, utiliser les matériaux les plus modernes et éviter les déperditions énergétiques.
Concrètement, les 1 400 employés de la région qui devraient commencer à emménager par groupes de 200 dès la fin de l'été 2010, découvriront donc un bâtiment "aérien", où le verre, le bois et le béton s'allient étrangement. Une rue intérieure descendra en pente douce jusqu'à la salle des délibérations. Le toit sera recouvert de 1200 mètres carrés de panneaux solaires.
Le gros oeuvre, en voie d'achèvement, est un modèle d'architecture et de génie civil. Avec quelques "exploits" techniques comme ces ossatures métalliques particulièrement sollicitées par le poids du béton pouvant aller jusquà 230 tonnes !
Au final, le bâtiment en béton aura un aspect "aérien" et donnera l'impression d'être posé sur du verre ! Pour éclairer les bureaux, l'architecte a par ailleurs conçu des puits de lumière naturelle. Les finitions qui devraient prendre une dizaine de mois, ne seront pas la partie la plus facile de la construction. Il faudra coordoner de nombreux corps de métier (plombiers, électriciens, chauffagistes, sans oublier les paysagistes qui permettront aux "citoyens" d'entrer dans leur nouvelle agora... dès la fin 2010 !
Gilles Roman
Le coût des travaux de construction de ce nouveau siège ne manque évidemment pas de susciter la polémique. Aux conseillers régionaux de l'opposition qui y voient une gabégie et un "caprice du Président actuel" , celui-ci répond invariablement que le coût du chantier n'a évolué - de 96M€ en avril 2005 à 135M€ fin 2009 - que pour tenir compte des nouvelles contraintes environnementales. Il fait valoir que cet édifice, compte tenu de ses capacités énergétiques fera économiser des dizaines de millions d'Euros dans le fonctionnement de la Région et évitera la location de nombreux bureaux annexes du siège actuel de Charbonnières (qu'il évalue à 20M€ d'économie sur les vingt prochaines années). Cet ancien siège devrait laisser la place, lui, à un "éco-campus", une sorte d'université technique, dédié à la recherche dans le domaine de l'environnement. Sa vente pourrait rapporter 30M€ . G.R.

LYon-Politique.fr est un site de


Commentaires

Articles les plus consultés :

Régionales : les listes du Front National en Rhône-Alpes

Cécile Michaux et Walter Graci lancent leur comité de soutien

Olivier Magnaval préfet à la Sécurité pour Rhône-Alpes