Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Françoise Grossetête et Jean-Jack Queyranne à Copenhague

Le président socialiste de la Région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne et la candidate UMP Françoise Grossetête (sa principale concurrente pour les prochaines élections de mars 2010) se rendront à la Conférence de Copenhague sur le climat.
Le premier à l'invitation du Premier ministre du Québec Jean Charest participera à une conférence des régions engagées dans la lutte contre le réchauffement (voir LYon-Economie.fr); la seconde, député européenne, accompagnera la délégation du Parlement européen du 15 au 18 décembre.


Très impliquée sur les questions de développement durable et de santé au Parlement européen, Françoise Grossetête déclare que "A Copenhague, l'Union européenne devra trouver un accord contraignant avec ses partenaires internationaux un équilibre entre quatre objectifs importants, le premier étant, bien sûr, celui de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter l’augmentation de la température mondiale annuelle moyenne en surface à 2°C au-dessus des niveaux pré-industriels, mais aussi de stimuler notre économie, éviter le dumping écologique et promouvoir les nouvelles technologies européennes en direction des pays les moins développés. Dans ces négociations, l'Europe ne devra pas pêcher par naïveté face à la Chine et aux Etats-Unis".

Jean Jack Queyranne ne dit pas autre chose, mais en tant que président en place de la Région, il veut donner une dimension pragmatique à sa participation : "Rhône-Alpes est une région très montagneuse... il nous faut définir avec les autres régions des actions pour préserver notre patrimoine", indique-t-il. "Nos pôles de compétitivité ont développé des savoir faire industriels en matière de dépollution, d'éco-technologies, de production d'énergies propres... il ne faut pas manquer une occasion de les présenter... y compris en Chine" . Celà donne encore plus de sens à la forte présence de la région Rhône-Alpes lors de la future exposition universelle à Shanghaï en 2010. Le pavillon construit pour l'occasion sera l'un des seuls à rester en place après l'exposition. Il servira de vitrine technologique des entreprises de la région Rhône-Alpes en matière de construction HQE (Haute Qualité Environnementale).
Dans ce sens, il peut semble-t-il compter avec l'Union Européenne, puisque pour Françoise Grossetête, qui se présente comme l'une de ses représentantes Copenhague est "une chance inouïe de lancer un vrai programme technologique permettant de susciter l'innovation dont nous avons tant besoin pour la création de nouveaux emplois. Des nouvelles technologies propres existent et il nous appartient d'accélérer leur utilisation dans nos politiques pour le bénéfice de tous: voilà le défi à relever".
Aux dernières nouvelles, le candidat de Rhône-Alpes Ecologie Philippe Meirieu serait donc le seul à ne pas faire le voyage de Copenhague, une manière peut être de mettre en accord ses paroles et ses actes en n'aggravant pas son "bilan carbone" !

LYon-Politique.fr est un site de


Enregistrer un commentaire