Accéder au contenu principal

Conseil Régional, les travaux et le chantier reprennent

C'est un soulagement pour les élus de la majorité du Conseil Régional. Le chantier du nouveau siège, dans le quartier de la Confluence à Lyon, qui a un temps été menacé d'arrêt par la justice - suite à de nombreuses irrégularités constatées par l'inspection du travail - pourra reprendre. 

Devant l'imminence de la décision de justice, la Région, maître d'ouvrage, avait unilatéralement décidé de suspendre le chantier afin de prendre le temps d'une remise en conformité de ses entreprises concessionnaires (lire ici). Cette attitude a, semble-t-il, convaincu les juges qui ont décidé le 5 juillet de ne pas retarder plus encore la fin des travaux, prévue pour décembre 2010.

Une session d'été pour l'assemblée pleinière des élus régionaux
Les 157 Conseillers régionaux se réuniront donc le jeudi 8 juillet 2010, pour l'une de ses dernières sessions , au siège de Charbonnières. Sous la présidence de Jean-Jack Queyranne,  les conseillers régionaux devront entre autres adopter un nouveau règlement budgétaire et financier qui, selon Jean François Débat, le vice président chargé des affaires économiques, changera peu  par rapport à celui de la précédente mandature. 

L'intégration de notions de "transparence" dans la négociation avec les banques
Le Conseil devrait tout de même introduire de nouvelles exigences dans les dossiers de crédits négociés avec ses fournisseurs bancaires. "Parce que la transparence pousse à la moralité et qu'en l'absence de loi contraignante, il est toujours utile de montrer du doigt ceux qui jouent avec l'argent des autres, nous demanderons aux institutions financières d'indiquer si elles travaillent, comment et pourquoi, avec des paradis fiscaux" indique JF Débat. Et le président Queyranne ajoute que l'analyse des dossiers sera effectuée en collaboration avec l'ONG spécialisée Transparency International.

Un Groupement d'Intérêt Public pour les JO 2018
Une discussion qui devrait intéresser les alliés Verts et écologistes de la majorité, juste avant de s'attaquer à l'épineux dossier de la candidature aux Jeux Olympiques Annecy 2018 : sur ce sujet, J.J. Queyranne sait que les écologistes ne sont pas d'accord, mais l'ancien champion Gwendal Peizerat, qui présentera là son premier gros dossier en tant qu'élu régional, est confiant : "la position des écologistes a été confortée par les demandes du CIO qui, tout en validant la possibilité pour Annecy de se porter candidate, a demandé que le dossier soit resserré sur quelques villes", indique-t-il... "le nouveau dossier que nous devons présenter en janvier 2011 devra tenir compte de ces appréciations, avec entre autres une réduction du poids des transports et une meilleure prise en compte de l'environnement pour les logements". Les élus seront donc invités à se prononcer sur l'adhésion de l'institution régionale au Groupement d'Intérêt Public Annecy 2018.

Un contrat avec les chaînes privées de télévision pour la promotion de la Région Rhône-Alpes
Enfin, le dernier dossier qui pourrait susciter la polémique, avec l'opposition de droite cette fois, est porté par la nouvelle élue en charge de la culture et de la communication, Farida Boudaoud : il s'agit de la passation d'un contrat avec quatre chaines de télévision locales de Rhône-Alpes : TLM, TV8 Mont Blanc, Télé Grenoble et TV Loire 7 : l'objectif est, selon les représentants de la majorité, de "développer une couverture performante de l'information régionale". 

Session publique le jeudi 8 juillet de 9h00 à 18h30 à Charbonnières

Gilles Roman


BlogBang

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :