Accéder au contenu principal

Collèges, investissements, Restos du coeur, le département du Rhône a voté son budget supplémentaire

Le Conseil général s’est réuni en séance publique ce vendredi 30 septembre. Les élus ont adopté le budget supplémentaire du département avec en particulier un renforcement important des investissements dans les collèges.
Le Département avait effectué en 2009 de nombreux travaux de remise à niveaux des collèges du Rhône. Le budget supplémentaire adopté aujourd'hui, vise à investir 20 M€ par an, sur la période 2012-2014, soit un doublement dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies pour terminer d'équiper toutes les salles de classe (3 300) d’un vidéoprojecteur incluant un tableau numérique interactif. Le Département offrira ainsi à tous les collégiens la possibilité d’utiliser les manuels numériques, au travers de l’espace numérique de travail laclasse.com.
14,5 M€ seront réservés pour des travaux de restructuration et de rénovation. Une augmentation des dotations de fonctionnement de 3 M€ est adoptée, incluant l’aide du Département à l’achat de produits locaux dans les restaurants scolaires.

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D’INSERTION- La mise en oeuvre de la politique départementale d’insertion passe notamment par des collaborations avec des associations ou des organismes publics. L’assemblée départementale a adopté en séance les modalités de cette collaboration avec plusieurs d’entre eux : Association PASS, pour un atelier et chantier d’insertion temporaire - En complément de l’aide forfaitaire apportée aux contrats aidés (14 795 €), l’Assemblée départementale a approuvé une aide de 4 500 € à l’association Pass pour l’opération kiosque. Cette opération consiste à faire réaliser par un atelier et chantier d’insertion temporaire, un lieu d’accueil des événements de la Biennale d’art contemporain.

Chambre de commerce et d’industrie, accompagnement des travailleurs indépendants - Afin de faciliter l’insertion professionnelle des travailleurs indépendants, la CCI propose d’accompagner les personnes qui ont créé leur entreprise depuis plus de deux ans et qui n’en tirent pas de chiffre d’affaires significatif. Les personnes suivies peuvent bénéficier d’une formation et d’un accompagnement par un consultant de la CCI afin de développer leur activité, travailler sur l’arrêt progressif de l’activité et la recherche d’un emploi salarié. L’Assemblée a approuvé le financement de cette action pour 55 allocataires du RSA, pour un montant de 55 400 €.
Expérimentation d’un accompagnement renforcé par Pôle Emploi - Le Département soutient une expérimentation menée par Pôle Emploi avec 100 allocataires du RSA. Celle-ci consiste à suivre les allocataires sur une durée très courte, quatre mois, mais de manière intensive, c'est-à-dire tous les quinze jours. L’objectif de cette expérimentation est d’aller au-delà des 83 % de retour à l’emploi (objectif fixé par la convention initiale entre le Département et Pôle Emploi) et de pérenniser au maximum les reprises d’activités. Cette expérimentation ne fait pas l’objet de financements supplémentaires, le Département a pour charge de cibler les personnes à orienter sur le dispositif et de participer à son évaluation.
Engagement pour l’emploi et l’insertion dans la région Rhône-Alpes - Le Département intègre depuis 2008, des clauses d’insertion dans les marchés publics qu’il passe aussi bien pour les bâtiments ou les routes que pour les services de nettoyage. L’État et la Région proposent un protocole d’engagement pour l’emploi et l’insertion destiné à encourager et faciliter la mise en oeuvre des clauses d’insertion. L’Assemblée départementale a approuvé la signature du Département à cet engagement.


L’Assemblée a adopté trois conventions renouvelant le soutien du Département à trois organismes de santé: 
- Bureau de l’OMS à Lyon - L’Assemblée départementale a approuvé en février dernier, le versement d’une subvention de fonctionnement de 660 000€ au bureau de l’OMS à Lyon, pour les années 2011-2012. Aujourd’hui, elle a approuvé la convention quadripartite liant le Département, le Grand Lyon et la Région Rhône-Alpes à l’OMS et qui précise les engagements respectifs de chaque partie.
- ADEMAS 69 pour le dépistage du cancer - Depuis 15 ans le Département soutient le dépistage organisé du cancer du sein. C’est l’association ADEMAS 69 qui est chargée par le Département, l’État et l’Assurance Maladie de la mise en oeuvre des programmes de dépistages du cancer du sein et depuis 2008 du cancer du colon. Depuis 2009, c’est désormais l’ARS qui pilote et finance les programmes de dépistages organisés. Le Département a décidé de mettre à disposition de l’ADEMAS 69 des moyens humains (un médecin territorial, un attaché territorial, deux infirmières, sept adjoints administratifs territoriaux ou adjoints techniques territoriaux) et des locaux (600m2 rue Cléberg à Lyon 5)
CLARA - Le Département a renouvelé son soutien au CLARA (initié depuis 2003) par le biais d’une convention relative à la période 2012-2013. Elle prévoit, sur cette période, le versement d’une subvention de fonctionnement 1 M€ (deux subventions annuelles de fonctionnement de 500 000 €).

AMÉNAGEMENT DE LA GARE DE L’ARBRESLE- Divers aménagements vont être réalisés sur le site de la gare de l’Arbresle afin de faciliter les échanges entre les différents modes et réseaux de transport. La gare va ainsi être réaménagée en pôle d’échanges multimodal, un projet inscrit dans le protocole gare de l’Ouest lyonnais. Sont prévus, les créations d’une gare routière de trois quais, d’une consigne collective à vélos à côté du bâtiment voyageurs, d’un rond point interne à la zone d’aménagement permettant la desserte des autocars, du parking et de l’atelier de maintenance des trams-trains.

RESTAURANTS DU COEUR- Les élus ont voté la participation exceptionnelle du Département au fonctionnement de l’association. L’association des Restaurants du coeur – Les relais du coeur du Rhône gère, anime et coordonne l’aide alimentaire et organise la distribution de repas pendant la période hivernale depuis l’hiver 1985-1986. Pendant la campagne hivernale, l’association, avec ses 2 000 bénévoles, a ainsi servi 2 334 582 repas à 10 000 familles (environ 28 000 personnes et 1 600 enfants de 0 à 18 mois) dans les 25 centres d’activités du Rhône, soit une augmentation de 3,5 % par rapport à la précédente campagne.
Si le Département soutient Les restaurants du Coeur du Rhône dans ses activités d’insertion, il ne subventionne pas l’aide alimentaire. Celle-ci est financée en grande partie par l’association nationale mais 0,15 € par repas restent à leur charge. Pour la financer, une subvention exceptionnelle de 0,02 € par repas est demandée au Département. Les élus ont voté une aide à hauteur de 25 000 € et incité l’association à faire une demande de subvention annuelle, rappelant que le Département avait déjà versée une subvention exceptionnelle de 25 000 € en 2010, et que pour le concert des Enfoirés en janvier 2012 à Lyon, il a voté en juillet dernier, une subvention de 100 000 €.

Retrouvez LYon-Politique.fr sur twitter : http://www.twitter.com/LYonPolitiquefr
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)


----------------------

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :